Bien dans ses basketsMOTIVATION la 3e pierre de la base de votre force mentale !

21 avril 20201
https://www.ajph.fr/wp-content/uploads/2020/04/D3I4676-1280x853.jpg
Céline Auriemma, une de nos deux professionnels de la rubrique « Bien dans ses baskets » aborde aujourd’hui la question de la motivation.

 

La MOTIVATION, habileté mentale indispensable à la performance.

Sans elle, pas de mise en action.

Sans elle, les objectifs ne sont pas atteints.

Sans elle, l’estime de soi peut en prendre un coup et renforcer des croyances limitantes.

 

Mais la MOTIVATION, qu’est-ce que c’est ?

Selon Deci et Ryan (eh oui un peu de justifications scientifiques !), la motivation se divise en plusieurs degrés allant d’une motivation extrinsèque avec des comportements non déterminés à une motivation intrinsèque avec des comportements autodéterminés. (Je ne vous ai pas perdu ?!).

Pour faire simple, plus la motivation vient de VOUS (intrinsèque), que l’activité nourrit vos besoins et vos valeurs (ndlr voir article « fixation d’objectif), plus vous êtes autodéterminé à la réaliser. Et plus votre motivation est autodéterminée plus vous multipliez les activités par plaisir, par envie d’apprendre et de maîtriser une compétence.

Et au contraire, plus la motivation est extérieure à vous (extrinsèque), moins l’engagement est fort et le plaisir est absent.

Je fais une pause ici pour donner un exemple.

Lorsqu’un entraîneur sanctionne ses joueurs(ses) parce qu’ils ont échoué au tir, il vise la motivation non autodéterminée avec une régulation externe (punition). Ce qui « peut » se traduire par un engagement des athlètes dans l’activité par peur de la sanction. Cela ne peut marcher que ponctuellement au risque de devenir néfaste pour l’estime de soi de vos joueurs (ses)… (ndlr article « l’estime de soi »).

Par contre les mettre au défi de battre un record ou un objectif (par exemple, 6/8 au tir) va augmenter la motivation autodéterminée (avec régulation identifiée).

Par ailleurs, la récompense n’est pas non plus pertinente pour motiver ses athlètes. En effet, récompenser un joueur peut le démotiver…seulement s’il est déjà motivé de lui-même par l’activité (surtout chez les plus jeunes…).

Donc on n’utilise pas d’entrée les récompenses et/ ou les punitions ! Commencez déjà par observer comment ils se comportent sans !

Le jeu, aligné avec ses valeurs et les besoins des personnes augmente la motivation. Et oui je ne vous apprends rien quand j’écris :

« ce que nous faisons de mieux, nous le faisons dans le plaisir ».

 

Voici un visuel qui résume cela :

Merci à Marie la réalisation !  https://www.facebook.com/olivemariegraphiste/

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de renforcer votre motivation.

Mais comme vous n’êtes pas tous au même niveau motivationnel utilisez cet outil pour vous situer et s’il y a des choses qui méritent d’être approfondies, n’hésitez pas à me les partager.

Depuis le Mardi 18 Mars 2020, la France est confinée, NOUS sommes confinés.

Aujourd’hui nous sommes à la mi-confinement. 1 mois derrière nous, 1 mois à venir.

Votre motivation à y faire face à évoluée, fluctuée, changée. Comment ? Qu’est-ce qui l’a influencée ?

Pour ma part voici comment ma motivation a évolué :

 

1ère phase : hyper motivée à respecter et à m’organiser dans cet imprévu !  

(ma valeur Adaptabilité étant mise à l’honneur).

#ONRESTECHEZNOUS ! Ok j’applique, ok je comprends et je suis pour car c’est le seul moyen (actuel) de sauver des vies et de protéger ceux qu’on aime… (mes croyances !).

Moi qui vois les choses positivement (merci au travail mental !) je pense que je vais pouvoir profiter de mon fils, ma famille et prendre le temps de faire tout ce que je mets de côté pour « quand j’aurais le temps ».

Mais la vérité ressemble plus à une nouvelle routine qui s’est IMPOSEE à moi en un éclair !

Se lever, faire le petit déjeuner, changer la couche, jouer, jouer, jouer, rechanger la couche, faire à manger, coucher bébé ! OUF il dort : faire du télétravail, appelez les clients, faire une visioconférence. Bébé est réveillé : changer la couche, jouer, jouer, essuyer des larmes, changer la couche, goûter…🤯 Bon vous aurez compris le message : se faire submerger par la vie dévorante d’un tout petit.

Et oui, les choses que j’avais prévu de faire se sont fait rares…Les 2 premières semaines ont été le « réglage » de l’organisation et de l’optimisation du travail.

Si vous êtes dans ce niveau continuez !! Surfez sur la vague de la motivation car elle est alignée à une valeur !

 

2e phase : La chute motivationnelle (l’approche des vacances scolaires…)

Aujourd’hui nous sommes en « vacances » en région Marseillaise et le beau temps vient nous rappeler à d’autres choses qu’on aurait « dû » faire. Sortir se balader le long de la plage (⛔c’est à plus de 5kms), faire l’apéro, aller au resto aller…STOOOOOOP⛔⛔⛔⛔⛔🛑.

Me voilà aujourd’hui déçue, en colère, saoulée, impatiente avec toutes ses émotions négatives qui m’envahisse car ma valeur LIBERTE n’est pas respectée.

Je sais ce qu’il faut faire et je m’y exerce mais rien n’y fait, la frustration, l’inconnu me rend anxieuse et le « après » qui ne vient pas….

QUE FAIRE ?

Je me ressaisis, je suis « COACH de vie et de PERFORMANCE » voyons…Je suis en train de vivre une étape du deuil…le COLERE pour laisser place à l’acceptation de la situation. Je dois faire le deuil de mes « vacances », de « MA VIE » qui aurait dû être autrement ce 11 avril 2020.

Si vous en êtes là, ne vous blâmez pas. Passez à l’étape 3 !!

 

3e phase : Accepter de ne RIEN FAIRE et d’évacuer mes émotions !

Acceptez ce que vous ressentez, évacuez vos pensées par la méditation, l’écriture, les disputes (pas trop quand même !). Il faut EVACUER vos émotions négatives (colère, frustration). Encore une fois, une valeur a été touchée et vous avez besoin de ce temps pour passer à la suite et vous remettre en marche.

Pour ma part, mardi dernier, nous avons appris que nous n’avons fait que la MOITIÉ du chemin…et bam, clouée dans mon canapé ! (déception, frustration, colère…😤😨🤬🤬)

DIGÉRER la nouvelle pour penser à l’APRÈS.

Si vous en êtes là, je vous propose de vous tourner vers des choses qui vous font du bien (non, non pas le chocolat !). Mettez-vous au soleil si vous pouvez (la vitamine D que le soleil nous fait synthétiser, lutte contre la dépression).

Prendre un bain moussant (pas tous les jours, pensez à la planète !), écouter de la musique, lire un livre, danser, chanter ! Jouer d’un instrument de musique !

Faites des visios- apéros (avec modération) avec les gens qui vous sont proches. Il existe aussi des sites où l’on peut jouer à des jeux type Pictionnary, scrabble (avec mamie !), Uno et même des escape game en virtuel entre amis.

Faites TOUT ce qui vous fait du bien MENTALEMENT et PHYSIQUEMENT !!

Si vous avez d’autres idées je suis preneuse car je commence à être à court d’idée !

 

Etape 4 :  la mise en place d’un plan d’action pour se remotiver !

L’annonce d’une date…le 11 Mai…date « butoir » du confinement pour une reprise progressive selon les corps de métier.

Cette annonce a mis « fin » à mon confinement mental et physique. J’entrevoie l’issue « potentielle » (restons prudent) de cette capsule intemporelle.

Je décide donc de mettre en place un PLAN D’ACTION !

 

Voici ce que je fais avec mes athlètes, entraîneurs et dirigeants (sportif ou entreprise).

1èr niveau : MOI.

Lorsque l’on veut aborder la motivation avec un athlète le 1er axe de travail est la fixation d’objectif (ndlr article « la fixation d’objectif »). Et sachez qu’il est difficile pour un préparateur mental de travailler sur la motivation d’un athlète sans le connaître.

En effet, il est important de savoir où vous en êtes, de quoi avez-vous besoin avant de passer à l’étape suivante. Pour le faire, situez-vous sur la pyramide de Maslow !

Merci à Stéphanie Vautrin pour le visuel.   https://improvyourself.fr/

Dans cette image, vous voyez des exemples dans la sphère privée et professionnelle.

Peut-être vous situez vous dans plusieurs besoins en raison du contexte que nous vivons…Cela est normal. Vous pouvez travailler sur plusieurs niveaux de besoin.

Par exemple, j’ai besoin d’un environnement stable (besoin de sécurité), car le covid-19 à stopper net mon travail et que mon entreprise doit payer beaucoup de factures etc (anxiété, stress, peurs…) et en même temps mon besoin social s’est effondré avec le confinement.

Gardez à l’esprit qu’il faut prioritairement remplir un besoin en bas de la pyramide avant de s’occuper de celui du dessus.

 

2e Niveau : le PLAISIR

A présent que vous avez vos BESOINS nous pouvons travailler votre MOTIVATION.

L’outil que j’utilise est simple : un QUESTIONNEMENT pertinent de ma part, des réponses qui vous appartiennent et des SOLUTIONS qui sont UNIQUES !

Amusez vous à y répondre afin de trouver ce qui vous procure du plaisir, qui augmente votre envie d’apprendre et de maîtriser des compétences.

       -Quelles sont les choses que vous ne voulez plus une fois sorti de ce confinement ?

       -Quelles sont les nouvelles compétences vous voudriez acquérir ?

       -Quelles réalisations pourraient vous rendre plus heureux ?

       -Si TOUT était possible, que feriez-vous en 1er?

       -Qu’est-ce qui vous plait dans cela ?

       -Que ressentez- vous en pensant que vous ferez cela ?

       -Et ce ressenti, où est-ce qu’il se manifeste ? (Tête, ventre, gorge…)

 

Listez tout ce qui vous passe par la tête.

Ce questionnement est bien-sûr un exemple et les questions suivantes dépendent aussi des réponses que vous donnez…

 

3e Niveau : ACTION !

Lorsque j’arrive à ce niveau avec mes clients. Je propose d’établir un plan d’action ! Et je vous demande de le faire par écrit !

« les paroles s’envolent, les  écrits restent »

Mais cela vous aide surtout à structurer vos pensées…

1.Répondez à ces questions :

– Quelle est la 1ère action à faire pour y arriver ?

– La seconde… (vous pouvez listez plusieurs actions).

– Y a-t-il autre que vous voulez ABSOLUMENT faire ? Si oui reprenez la question précédente et continuez !

 

2.Organisez vos actions selon leur priorité en les classant. Par exemple, de 1 à 10 (ou plus si vous voulez) de la plus importante, urgente à la moins importante.

 

3.Quand voulez-vous avoir réaliser cela ?

Mettez à côté de chaque action une date limite de réalisation. En effet, ne pas prévoir de date de réussite augment les « chances » de ne pas les faire !

 

4.Anticiper les obstacles et leur SOLUTIONS.

Demandez-vous :

       – Et si vous ne pouviez pas le faire à la sortie du confinement que se passerait-il ?

       – Qu’est-ce qui vous empêcherait de réaliser cela ? (Venant de vous ou de l’extérieur).

       – Comment surmonterez-vous cet obstacle ? (Aide, compétence externe ou interne).

Listez toutes les réponses comme cela vous aurez déjà les solutions en temps et en heure si les obstacles surviennent.

Après avoir réalisé cela, il ne vous reste plus qu’à vous mettre en ACTION !!!

 

J’espère que cet article vous a permis de vous situer dans votre motivation. Je n’ai pas la prétention de vous offrir les « 5 clés pour ressortir du covid-19 en pleine confiance » ni les « 7 incontournables pour surmonter votre confinement ». Ce ne serait pas honnête de ma part car la vérité est que CHACUN est DIFFERENT et que c’est cette différence qu’il faut absolument prendre en compte. Je vous ai livré un outil que j’utilise lorsque je travaille sur la motivation. Mais j’espère que vous aurez compris que cet outil doit être accompagné d’un questionnement pertinent qui est orienté par VOS réponses. En tout cas une chose est sûre c’est que vous pouvez le tester, me dire ce que cela a mis en action (ou pas) chez vous. Je voulais aussi partager des connaissances actuelles (car elles sont toujours remises en cause) sur le vaste sujet qu’est l’humain et sa motivation…

J’espère que vous et vos proches vous vous portez bien ou mieux. Et je reste à votre disposition si vous souhaitez discuter de votre motivation !!

Vu que la saison est terminée je vous propose aussi de travailler vos habiletés mentales. Car elles méritent du temps et là vous en avez !

 

« Certains VEULENT que ça arrive, d’autres AIMERAIENT que ça arrive,

et quelques-uns FONT que ça arrive »

Michael Jordan

 

Céline Auriemma – Coach de vie et de Performance

https://www.instagram.com/cel_coach_prepa_mentale_/

https://www.linkedin.com/in/celine-auriemma-7a517b89/

https://www.facebook.com/celineauriemma/

 

Crédit photo : S.Pillaud / LFH.

Visuel : Marie Olive.

Vous avez des questions pour Céline ?
N’hésitez pas à nous les laisser en commentaire sur le site ou sur les réseaux sociaux et nous lui transmettrons 😊
Tarifs consultation, spécifiques aux membres AJPH Séance 50 € / heure en visioconférence (via Skype) ou en entretien face à face. La 5e séance est gratuite !

 

 

Un commentaire

  • GOMIS

    22 avril 2020 at 13 h 00 min

    Je pense que certain entraîneur devrait lire cet article car certain comportement déstabilise joueurs ou joueuses.

    J’appliquerai les règles afin de mieux connaître les motivations de mes joueuses.

    Merciiii

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.. Les champs obligatoires sont indiqués *

Notre ADRESSE
5 RUE DES COLONNES - 75002 PARIS
+33 6 30 35 38 49
Nous REJOINDRE
Nous SUIVRE

AJPH © MENTIONS LÉGALES – CONCEPTION MATTHIEU LOIGEROT | DESIGN & COMMUNICATION
CREDITS Photos : S.PILLAUD, F. PESTELLINI, Armaphotos, Lombard, Angelique Kieffer, Handball-photos, Patricia Sports, Laurent Théophile, Campion, Sylvain Artu, Paage_creation, Bertrand Delhomme, Nicolas Harvent / HBCSA, Sauvage, PHOTO SPORT NORMANDY