FormationBilan des 3 formations « Gestion de carrière »

26 avril 20220
https://www.ajph.fr/wp-content/uploads/2022/04/formationsAJPH.jpg

Lors des mois de mars et d’avril 2022, une trentaine de joueuses et joueurs ont pu suivre trois formations gratuites* leur permettant d’approfondir un module de “gestion de carrière”. Les adhérent(e)s à l’AJPH ont pu choisir entre trois formations : 

  • Alimentation et Pratique sportive de haut niveau
  • Media Training et prise de parole en public
  • Autoentrepreneuriat 

Les formations ont été construites en collaboration avec Formasat (organisme de formation dans lequel travaille un certain Matthieu Drouhin, ancien joueur professionnel de handball) et les intervenants. 

Nous sommes allés à la rencontre de chaque intervenant et de joueur(se)s ayant participé à ces formations pour en savoir plus sur leur expérience. 

 

FORMATION ALIMENTATION ET PRATIQUE SPORTIVE 

Nicolas Bordier, ancien joueur professionnel de handball et désormais diététicien à Orléans – en charge de la formation “Alimentation et Pratique sportive” en collaboration avec Alice Levêque (Ancienne joueuse professionnelle et coach en nutrition)

“Pour commencer, il nous paraissait important que les joueurs et joueuses puissent assimiler et comprendre les notions d’apports et besoins autour des besoins nutritionnels, hydriques, énergétiques, et des processus métaboliques et physiologiques que subit l’organisme pendant une activité physique de haut niveau. C’était une partie dense et théorique (rires) mais j’espère qu’on ne les a pas trop perdus. Ensuite nous avons mis en pratique ces connaissances via des cas concrets. L’idée était de leur apprendre ce qu’était une alimentation équilibrée et diversifiée au service de sa performance sportive. Nous avons abordé comment optimiser son énergie, comment construire et entretenir son corps par rapport aux bouleversements métaboliques liés à la pratique du sport intensif. 

Les joueur(se)s étaient très intéressés. Ce sont les cas concrets qui leur ont vraiment plu. Ils avaient pas mal de questions vis à vis de leur propre alimentation.

Plus généralement, je crois que l’optimisation de l’alimentation des handballeur(se)s est un sujet qu’il faut que les clubs s’approprient davantage. Au même titre que la préparation mentale, un suivi diététique adapté est nécessaire pour tirer le meilleur des performances des joueur(se)s”. 

Camille Depuiset (joueuse professionnelle de Bourg de Péage Drôme Handball) 

“J’ai voulu faire cette formation car j’ai une alimentation végétarienne depuis un petit moment. Je voulais être sûre d’avoir tous les apports qu’il fallait pour être performante sur le terrain et ne manquer de rien. C’est vrai qu’il y a eu quelques passages denses en informations, mais le fond était très bien. Ça a répondu à mes questions et ça m’a permis de faire de petits changements pour optimiser mon alimentation. 

Justin Portat (joueur professionnel de Caen Handball): “Je voulais avoir des conseils pour améliorer mon alimentation au quotidien. La formation a répondu à mes attentes. Avec les cas concrets c’était plus facile de voir ce qu’on peut améliorer. Me concernant, ça va permettre d’améliorer mes repas au quotidien ainsi que mes collations pour optimiser au mieux ma performance. 

FORMATION AUTOENTREPRENEURIAT

Pierre Chiffoleau (Fondateur et CEO de M&C)

“Nous avons essayé de proposer une formation 360 degrés : nous avons commencé par la partie mentale en abordant l’état d’esprit d’un entrepreneur. Nous avons ensuite consacré un peu de temps à l’analyse du contexte, du marché, l’élaboration du business plan. Nous avons ensuite traité la partie juridique et pour finir nous avons abordé la partie marketing et promotion. Ensuite nous sommes passés à la mise en pratique. On les a séparé en trois groupes et ils avaient le choix entre plusieurs sujets (lancement d’une laverie, d’un resto de burgers, d’une salle de sport). Le but pour les joueur(se)s étaient de faire un business plan complet en reprenant les études de marché, les structures juridiques, les ressources. À la fin, chaque groupe a dû nous présenter le projet et nous convaincre d’investir dans leur projet. Ils étaient vraiment en demande de l’aspect concret. Nous avons été agréablement surpris par leur implication : ils ont travaillé en dehors des heures de formation. Ils ont fait de réelles recherches de financement, ils ont travaillé leurs powerpoints, ils se sont vraiment impliqués. 

Il y avait tous les profils : des joueurs assez jeunes, certains avec déjà une idée de projet entrepreneurial, d’autres en fin de carrière. La dernière heure de formation on a fait intervenir Patrice Annonay, un ancien joueur de handball qui nous avait été mis en relation par l’AJPH et que nous avons accompagné : il a eu un discours qui les a bien intéressé en insistant sur la nécessité d’anticiper ».

Quinten Colman (Joueur professionnel du Dijon Métropole Handball) 

« J’ai toujours eu à l’esprit qu’un jour, soit pendant ma carrière soit après, je développerai un projet entrepreneurial. J’ai donc eu envie de me former et d’acquérir des connaissances. Cette formation a vraiment répondu à mes attentes. C’était bien expliqué. J’ai adoré le travail en groupe et les cas pratiques. J’ai dû coupler la formation avec l’équipe nationale belge donc il a fallu m’organiser. Mais je ne regrette pas. Ça n’a fait que renforcer mon idée qu’un jour moi aussi j’initierai un projet entrepreneurial ».

 

FORMATION MEDIATRAINING ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC

Grégoire Tournon (journaliste, présentateur et coach en média training). 

“Nous avons commencé par une acculturation aux médias, pour apprendre comment mieux travailler avec les journalistes.

Je leur ai appris à se mettre en mode interview : en interview, ils représentent leur club, leur sport. Nous avons travaillé sur des façons de répondre pertinentes : il est important de toujours apporter une information dans la réponse. Je leur ai donné des phrases punchline qu’ils peuvent utiliser. Et nous avons travaillé la diction, la communication non verbale. Nous avons aussi abordé les prises de paroles vis à vis des partenaires. 

Nous avons fait des jeux de rôle où il fallait exprimer des émotions : mode triste, mode joyeux. Car les interviews d’après match, on doit y passer qu’on perde ou qu’on gagne. Nous avons aussi travaillé sur des questions qu’ils n’aiment pas qu’on leur pose, comme par exemple  “êtes vous venus pour gagner”? (rires). 

Ils étaient filmés. Je leur envoyais ces vidéos au fur et à mesure pour qu’ils puissent faire leur auto analyse.  Je les ai trouvé curieux et enthousiastes, et ils ont vraiment bien progressé ! 

Je pense que c’est dans l’intérêt des clubs de proposer une formation en médiatraining à leurs joueurs et à leur staff. Je travaille aussi avec des joueur(se)s en individuel qui veulent progresser. Savoir bien s’exprimer peut ouvrir beaucoup de portes ». 


Aristide Ewe (joueur professionnel du Grand Besançon Doubs Handball)

“Je souhaitais me jauger sur ma communication à l’oral, me rendre comment je m’exprimer réellement. Je souhaitais réellement progresser afin de mieux répondre aux médias. 

C’était génial. On a travaillé sur comment répondre à des questions embarrassantes, comment bien préparer les interviews, les rendez-vous avec les partenaires. Si je devais retenir qu’une chose c’est comment communiquer en fonction du message que l’on souhaite faire passer : il n’y a pas que les mots il y a aussi l’attitude que l’on dégage. C’est aussi important.

Concrètement ça va beaucoup m’aider. Maintenant quand je regarde des interviews d’après-match, je m’intéresse à comment ils répondent, ce qu’ils peuvent améliorer (rires).  Avec cette formation, j’ai pris goût aux interventions à l’oral et j’ai compris les enjeux par rapport à tout cela vis à vis de la presse et des partenaires”

 

Kalidiatou Niakaté (joueuse professionnelle de Brest Bretagne Handball) :

“Si j’ai voulu faire cette formation c’était tout d’abord pour mieux m’exprimer. Je voulais parler moins vite, ètre plus à l’aise quand je suis en interview ou face à un public. Je voulais aussi apprendre de nouvelles choses et de nouvelles techniques, savoir ce que l’on pouvait dire en interview ou non. 

J’ai vraiment appris pas mal de choses par rapport à l’expression, à l’image que je renvoyais. Il nous a donné des astuces pour articuler et bien parler. J’ai eu la chance d’avoir une interview à la fin de la formation et j’ai trouvé que j’étais beaucoup plus à l’aise. Comme conseillé, j’ai essayé pour chaque question de penser à 2/3 mots clés et de les placer. Ça a très bien marché. Je suis très satisfaite.”

Un grand merci aux intervenants ainsi qu’aux joueurs et joueuses participant pour leur implication !

*Ces trois formations ont été financées par l’AFDAS.

Propos recueillis par Anne-Laure Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.. Les champs obligatoires sont indiqués *

Notre ADRESSE
5 RUE DES COLONNES - 75002 PARIS
+33 6 30 35 38 49
Nous REJOINDRE
Nous SUIVRE

AJPH © MENTIONS LÉGALES – CONCEPTION : MATTHIEU LOIGEROT Webdesigner Graphiste Freelance
CREDITS Photos : S.PILLAUD, F. PESTELLINI, Armaphotos, Lombard, Angelique Kieffer, Handball-photos, Patricia Sports, Laurent Théophile, Campion, Sylvain Artu, Paage_creation, Bertrand Delhomme, Nicolas Harvent / HBCSA, Sauvage, PHOTO SPORT NORMANDY