AJPHCommuniqué : Dosage Béta HCG sans consentement des joueuses

14 février 20200
https://www.ajph.fr/wp-content/uploads/2020/02/CommuniquéBHCG-1280x840.png

L’AJPH a pris connaissance des communiqués et sorties dans la presse des différents protagonistes.

Afin de remettre les choses dans leur contexte, l’AJPH indique avoir été informée par des joueuses. L’AJPH rappelle qu’elle n’a à aucun moment cité publiquement le nom d’un club ou l’identité des joueuses. Pendant plusieurs semaines, accompagnée par un avocat, elle a recueilli des témoignages et des pièces auprès des joueuses concernées, des écrits que l’AJPH garde en sa possession, toujours dans l’idée de ne pas exposer médiatiquement les différentes parties.

Le rôle de l’Association est d’écouter et porter la voix des joueuses ainsi que de dénoncer des pratiques. Certaines pratiques en plus d’être illégales, peuvent bafouer un certain nombre de droits, en l’occurence ici des droits de la femme. Dans cette histoire, des femmes se sont senties humiliées et nous n’aimerions pas qu’elles soient prises à partie, culpabilisées et considérées comme coupables. Le corps des femmes leur appartient et elles sont libres d’en disposer comme elles le souhaitent.

Dans ce contexte, l’AJPH souhaite rappeler son engagement pour la reconnaissance d’un véritable statut pour la joueuse professionnelle et une meilleure protection des joueuses enceintes. La négociation actuelle d’un accord collectif de 1ère division féminine et l’entente des trois parties (clubs, joueuses, entraineurs) sur divers items nous font penser que nous sommes sur la bonne voie.

Par ailleurs, pour les joueuses avoir le courage de dénoncer de telles pratiques à travers l’AJPH ne démontre pas une volonté de salir leur sport ou ses acteurs. En interpellant, l’AJPH souhaite que chaque acteur prenne ses responsabilités et que le sport féminin et la considération des sportives en ressortent grandies.

Pour finir, l’AJPH rappelle qu’il est strictement illégal de prescrire un test de grossesse sans l’accord ni le consentement de la joueuse, quelles que soient les bonnes ou mauvaises intentions qu’il y a derrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.. Les champs obligatoires sont indiqués *

Notre ADRESSE
5 RUE DES COLONNES - 75002 PARIS
+33 6 30 35 38 49
Nous REJOINDRE
Nous SUIVRE

AJPH © MENTIONS LÉGALES – CONCEPTION : MATTHIEU LOIGEROT Webdesigner Graphiste Freelance
CREDITS Photos : S.PILLAUD, F. PESTELLINI, Armaphotos, Lombard, Angelique Kieffer, Handball-photos, Patricia Sports, Laurent Théophile, Campion, Sylvain Artu, Paage_creation, Bertrand Delhomme, Nicolas Harvent / HBCSA, Sauvage, PHOTO SPORT NORMANDY