AJPHCommuniqué : Lutte contre les violences sexuelles et prévention

11 février 20200
https://www.ajph.fr/wp-content/uploads/2020/02/CommuniquéAJPH-1280x840.png

Face aux récents évènements et révélations touchant le monde du sport au sujet de violences sexuelles subies par plusieurs sportifs et sportives, ainsi qu’au reportage diffusé sur Stade 2 le 10 février 2020, l’Association des Joueur(se)s Professionnel(le)s de Handball (AJPH) :

  • Indique ne pas avoir été informée des faits survenus en 2016 impliquant un parent accompagnateur et un jeune joueur ;
  • Réaffirme son soutien sans faille à la lutte contre les violences sexuelles ou de tout autre type dans le sport ;
  • Se met à disposition des instances pour développer les outils et participer à la prévention/information auprès du jeune public lors des visites annuelles au sein des pôles espoir et centres de formation afin de rappeler les réflexes à adopter face à cette situation ;
  • Apporte son soutien aux victimes et familles de victimes et sur demande, peut orienter vers un réseau de professionnels de santé et thérapeutes spécialisés ;
  • Se tient à disposition des acteurs du mouvement sportif et du handball plus spécifiquement pour envisager des actions communes et participer ainsi d’une seule voix à la prévention et l’information des pratiquants mais également à la lutte contre ces comportements.

L’AJPH rappelle également que dans le cadre de son adhésion à la Fédération Nationale des Associations et Syndicats de Sportifs (la FNASS), cette dernière ainsi que ses membres soutiennent les propositions formulées dans la tribune des 54 sportifs dont notamment :

  • Création d’une cellule d’écoute des victimes, indépendante des fédérations et tenue de respecter l’anonymat le plus complet. Une cellule en capacité de saisir le ministère des Sports pour permettre le lancement d’enquêtes administratives et la saisine du procureur de la République.
  • Interdiction à vie d’exercer tout métier au contact de la jeunesse, quel que soit le domaine, pour tous les agresseurs et les prédateurs sexuels avérés. Une cellule, indépendante elle aussi, aura la charge de contrôler systématiquement les casiers et les antécédents judiciaires des bénévoles, des entraîneurs et des dirigeants de clubs et de fédérations.

Lien de l’article de la FNASS https://fnass.fr/punir-agir-prevenir/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.. Les champs obligatoires sont indiqués *

Notre ADRESSE
5 RUE DES COLONNES - 75002 PARIS
+33 6 30 35 38 49
Nous REJOINDRE
Nous SUIVRE

AJPH © MENTIONS LÉGALES – CONCEPTION MATTHIEU LOIGEROT | DESIGN & COMMUNICATION
CREDITS Photos : S.PILLAUD, F. PESTELLINI, Armaphotos, Lombard, Angelique Kieffer, Handball-photos, Patricia Sports, Laurent Théophile, Campion, Sylvain Artu, Paage_creation, Bertrand Delhomme, Nicolas Harvent / HBCSA, Sauvage, PHOTO SPORT NORMANDY